en voici un exemple dans le film “intouchable”

C’est un film, oui. c’est vrai.

Or, combien de peintres se voient reconnus ainsi dès la première toile ?
Surtout s’ils n’ont pas un réseau fortuné autour d’eux.

Alors, pour la majorité de peintres et pastellistes…
Il n’y a pas énormément de solutions : apprendre et s’entraîner !

Définition Wiktionary du mot “apprendre”

Acquérir une connaissance ou un savoir-faire

apprendre le pastels, comme le vélo

 

Le cycliste a dû commencer sur un tricycle …

 

 

l’enfant a tracé des ronds et des lignes avant de former ses lettres.

 

et que pensez-vous du solfège ?

ou autres exercices simples et détaillés du judo ?

Il est donc important de savoir déjà comment utiliser notre outil…

pastel en l’occurrence, mais cela fonctionne avec les pinceaux.
comment le tenir… comment il va réagir selon le support etc.

Puis connaître des bases de dessin…

SAUF si vous voulez faire de l’abstrait , et encore !!! car le choix des couleurs peut avoir son importance !
eh oui, les couleurs… savez-vous qu’elles peuvent être primaires ? ou froides… ?
Je pourrai vous parler des perspectives pendant des heures. C’est d’ailleurs souvent ce qu’un regard de néophyte décèle dans un tableau sans forcément savoir ce qui “ne va pas”…

Apprendre les bases du dessin permettra de s’entraîner correctement .

définition du Larousse de l’expression “ s’entraîner” :

Préparation régulière et méthodique à un exercice physique ou intellectuel
je rajouterai bien “ ou artistique”, vous ne trouvez pas ?

Le marathonien court sur des kilomètres avant de s’inscrire au marathon de New York.


un musicien passe des heures sur son instrument..

le trader regardera les chiffres pendant des jours …

le soldat fera mainte et maintes fois un exercice difficile.

Le projet scolaire Voltaire, prévoit un “entraînement orthographique”..

 

Bref… vous l’avez compris, pour progresser aux pastels, il faut s’entraîner !
Il est nécessaire de pratiquer souvent.. et plus vous pratiquez, plus vous ferez de jolies choses !

 

Alors, il n’est pas obligatoire de faire des tableaux à chaque fois.
prenez un carnet de croquis, ou une pochette de papier canson…

faire un arbre, un joli arbre simple; image arbre
une fois, 2 fois, 10 fois..
au début, on hésite.. on tâtonne. .
puis le geste s’assure et on prend confiance.
alors on peut passer à un autre arbre.

Alors, bien sûr, on peut faire des tableaux notamment en pratiquant souvent.
seulement, sans les bases, il est difficile de sortir des reproductions de photos.

Lorsque l’on a acquis un geste sûr et que l’on connaît les bases,
on peut sortir des reproduction et laisser notre créativité parler.

Quelques uns de mes tableaux imaginaires..

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

diam consequat. ipsum commodo felis nec dapibus odio tempus
Aller à la barre d’outils

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :