Moi, Isabelle Vauché

professeure
spécialisée

en pastels  

 Voici comment j’en suis arrivée à :
– cette passion des pastels
– cet amour de l’enseignement
– ce besoin de vous aider à débuter, à progresser

Dans l’amitié, la bienveillance.

 

 

 

Je suis Isabelle Vauché, prof de pastels

 

Je suis née en 1962 vers Nancy.

Mère de 3 enfants. mamie de 2 petits trésors.

J’habite actuellement dans les hautes Alpes

où je donne des cours de pastels en atelier et en ligne

J’interviens aussi dans les entreprises en art-coaching. 

 

Dans l’enfance disons, je dessinais et j’écrivais beaucoup. 

J’aimais m’inspirer de personnages de Walt Disney et écrire des histoires de prince charmant.. 

– Tu feras quoi plus tard ? 

– Je serai peintre-écrivain ! 

 Mais j’ai grandi… et je n’ai pas eu la possibilité de faire les beaux-arts . 

Il parait que cela ne servait à rien car cela ne donnait pas un VRAI métier..

Pour écrivain, même discours… Alors… je suis rentrée dans la fonction publique.. 

Sur mon temps libre, j’explorais de nombreuses techniques comme l’aquarelle, peinture sur bois, sur soie, acrylique, huile.. Je prenais sans cesse des cours divers 

Je crois, comme l’indique ce tableau en peinture acrylique issu de mon imagination.. que j’avais grandement besoin d’évasion.. 

–  2002

 17 ans de service. en fonction publique..  3 enfants… ouf… moi, que l’on appelait la Rebelle, je pouvais enfin partir et vivre ma vie d’artiste. 

J’ai commencé par créer une société de scrapbooking. Vous savez, la mise en valeur des photos avec diverses techniques, cela arrivait tout juste en France.. 

Je donnais des cours, je formais des animatrices et j’adorais cela. 

J’ai ouvert un site : lemondeduscrap.com pour créer une communauté autour du scrap. J’ai vendu des kits de matériel sur kitscrap.. 

 

2007 –  

Beaucoup de travail, beaucoup trop!.. L’entreprise marchait bien mais je ne pouvais pas profiter de ma fille qui grandissait… 

Suite à cette pression je fais un burn-out !

Je vends tout… et j’achète… devinez quoi  ! un cheval ! J’apprends à monter à 45 ans.. Oui, c’est possible ! 

je me suis posée.. reposée… et j’ai repris les pinceaux.. 

C’est là que j’ai découvert le pastel d’une étrange façon, racontée ICI.

 

 

Ma vie de pastelliste 

J’ai commencé par apprendre seule avec livres, vidéos.. mais je me suis vite sentie limitée.. Alors j’ai pris des cours.. 

j’ai suivi des stages avec des professeurs différents, je voulais tout savoir, tout explorer..

  • paysages avec Claude Carvin, Louis Guillochon et Lorenzo Rappelli
  • portraits avec Jacqueline Belleiche et Laurent Botella
  • nature morte avec Sylvain Loisant

Très vite, certaines de mes œuvres ont été sélectionnées pour des salons de pastels, des galeries où parfois, elles étaient vendues.. 

J’exposais dans diverses galeries

J’ai eu aussi des prix de peinture à plusieurs reprises. 

J’étais devant mon chevalet pendant des heures.

 

Passionnée, j’avais enfin trouvé ma voie…  MAIS…. 

Le 18 avril 2012 au matin,, plus possible de bouger, le moindre geste était terriblement douloureux !

J’ai passé du temps entre les différents médecins jusqu’à ce qu’un nom soit donné a cette maladie : Polyarthrite Rhumatoïde

Je trouve ce nom joli… Ce sont les effets qui, eux le sont moins.. très difficile de bouger.. parfois impossible de tenir mes pastels.. 

Encore moins envisageable de préparer des salons ou autres expositions qui représentaient mon gagne-pain.. 

Désespoir… Je laissais tomber les pastels. 

Puis un jour,

juste en bas de chez moi, le restaurant a fait faillite, tout le matériel a été vendu. 

Le propriétaire ne voulant plus le louer pour de la restauration, me l’a proposé pour en faire une galerie..

Je pouvais ainsi exposer tout ce que j’avais déjà réalisé et tenter de les vendre…

Je pouvais aussi installer mon chevalet, sans être obligée de tout ranger comme dans mon appartement…

Je pouvais dessiner 15 minutes.. me reposer.. et ainsi, reprendre doucement ma passion.

Et le 1er septembre 2015, je devenais prof de pastels en atelier.. 

Un jour, une personne visitant la galerie m’a demandé si je donnais des cours… puis une suivante..

Alors bien sûr, j’ai commencé à me poser la question !

Il me fallait composer avec mon état de santé.. Impossible pour moi de passer des journées debout derrières mes élèves..

mais j’ai trouvé des solutions et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé la passion que j’avais lors des cours de scrapbooking : transmettre mon savoir !

J’aime lorsque mes élèves se voient progresser… lorsqu’ils sont contents de ce qu’ils font… et peut être même simplement, observer leur concentration, leur bonheur d’entrer dans un tableau, oublier ce qui les entoure et de leurs doigts, faire naître un monde en image.

J’ai adoré aider une élève à installer sa première exposition et la voir rosir de plaisir devant les compliments des visiteurs.

 

Puis 1er octobre 2017, vinrent les cours en ligne…

Dans mon village touristique, j’entendais souvent de mes visiteurs: j’adorerais prendre des cours mais… j’habite trop loin pour venir..

De stagiaires aussi, regrettaient de ne pouvoir continuer d’apprendre une fois rentrés chez eux…

Passionnée « aussi » d’informatique, j’ai eu l’idée des cours en ligne..

J’ai essayé et croyez moi, ce n’était pas facile les premières vidéos… mais cela devint vite passionnant..

Je me filmais, discutant tout haut avec des élèves comme s’ils étaient dans la salle.

Je ne pouvais réunir tout le monde, au même moment, aussi je m’organisais pour que chacun regarde les vidéos quand ils le pourraient

Je ne sais pas si vous pouvez imaginer ces moments de plaisir, de partage, pourtant seule devant ma caméra, mais m’adressant à tous ceux qui un jour, profiteraient de ces connaissances..

 

Mon but est d’apporter mes cours, dans les ateliers de tous ces futurs artistes mais pas que …

Je souhaite que mes élèves :

  • vivent un moment de plaisir. Tout est ludique ! Même ou devrais-je dire surtout, ce qui est compliqué ! 
  • Laissent émerger leur artiste intérieur, trouvent leur style. je n’impose rien, j’explique juste comment faire.
  • Puissent réellement entrer dans leur tableau en réalisant des tableaux d’après leurs propres photos
  • créent des liens avec d’autres artistes dans le groupe facebook et les lives (ambiance garantie)

et cela… c’est vraiment le plus passionnant de mon métier de prof de pastels !..

 

Enfin vous l’aurez compris.. j’adore transmettre.. et expliquer tout ce que j’ai appris, compris.. et réalisé.

 

Voilà vous en savez un peu plus sur moi, sur ma passion du pastel  et pour approfondir, n’hésitez pas à visiter les pages ci-dessous !

La véritable histoire de ma rencontre

avec les pastels,

découverte des pastels secs.

Découvrez pourquoi je suis devenue prof de pastels

sur le blog de Choup-online

comment je suis devenue professeur de pastels

Mes interventions en entreprise

pastels pour entreprises

 

Si vous voulez visiter

mon site personnel

isabelle Vauché artiste peintre

 mon action

« un tableau pour une asso » 

A découvrir ICI ! 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

libero commodo ut consequat. eleifend odio leo.
Aller à la barre d’outils

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :